Mode

Comment raccourcir une robe ?

raccourcir robe

Vous avez déniché une robe sublime, mais elle est un peu trop longue à votre goût ? Pas de panique, il est tout à fait possible de raccourcir une robe soi-même, même si vous n’êtes pas une experte en couture. Avec un peu de patience, les bons outils et notre guide pas à pas, vous pourrez ajuster la longueur de votre robe en un rien de temps. Que vous souhaitiez transformer une robe longue en robe mi-longue ou raccourcir une robe courte de quelques centimètres, suivez nos conseils pour un résultat professionnel et une robe qui vous ira comme un gant.

En bref

Pour raccourcir une robe vous-même, vous aurez besoin d’une machine à coudre, de ciseaux de couture, d’épingles et d’un fer à repasser. Commencez par essayer la robe et marquer la nouvelle longueur souhaitée tout autour de l’ourlet avec des épingles. Coupez ensuite l’excédent de tissu en laissant une marge pour le nouvel ourlet. Repliez la marge, repassez et cousez le nouvel ourlet à la machine. Avec un peu d’entraînement, vous obtiendrez une robe parfaitement ajustée.

Matériel indispensable pour ajuster une robe

Avant de vous lancer dans le raccourcissement de votre robe, assurez-vous d’avoir tout le matériel nécessaire à portée de main :

  • Une machine à coudre : indispensable pour réaliser un ourlet solide et régulier. Si vous n’en avez pas, vous pouvez en louer une ou demander à une amie de vous prêter la sienne.
  • Des ciseaux de couture bien aiguisés : pour couper proprement le tissu sans l’effilocher. Évitez d’utiliser des ciseaux de papier qui abîmeraient le tissu.
  • Un mètre-ruban souple : pour mesurer la longueur à raccourcir de façon précise. Préférez un mètre-ruban souple qui épousera mieux les courbes de votre robe qu’une règle rigide.
  • Des épingles : pour marquer la nouvelle ligne d’ourlet et maintenir le tissu en place pendant que vous cousez. Choisissez des épingles fines mais résistantes.
  • Un fer à repasser : pour repasser les plis de l’ourlet avant de le coudre afin d’obtenir un résultat net et professionnel. Réglez la température en fonction du tissu de votre robe.
  • Du fil assorti : pour que la couture de l’ourlet soit invisible, utilisez un fil de la même couleur que votre robe ou légèrement plus clair. Évitez les contrastes trop marqués.

En plus de ces outils de base, vous pouvez aussi utiliser une craie de tailleur pour tracer la ligne d’ourlet, un découd-vite pour défaire proprement les éventuelles coutures existantes et une surjeteuse pour finir les bords du tissu de façon professionnelle. Mais rassurez-vous, ces accessoires ne sont pas indispensables, surtout si vous débutez en couture.

Essayage et marquage de la nouvelle longueur

Une fois votre matériel prêt, place à l’essayage de la robe. Enfilez-la et placez-vous devant un miroir en portant les chaussures que vous comptez mettre avec. Si besoin, faites-vous aider d’une amie pour ajuster la longueur. L’idéal est de marquer la nouvelle ligne d’ourlet directement sur vous pour plus de précision.

Utilisez un mètre-ruban souple pour mesurer la longueur à raccourcir. Partez du bas de la robe et remontez jusqu’à la longueur souhaitée. Notez la mesure et reportez-la tout autour de la robe en plaçant des épingles horizontalement, la tête vers l’extérieur. Espacez les épingles d’environ 10 cm pour une ligne bien régulière.

Vous pouvez aussi vous aider d’une autre robe à la longueur idéale pour reporter les mesures. Placez cette robe par-dessus celle à raccourcir et faites correspondre les coutures des épaules. Marquez alors le bas de la robe de référence avec des épingles sur celle à ajuster.

Si votre robe est évasée ou asymétrique, prenez des mesures à différents endroits (côtés, devant, dos) pour respecter la coupe. Pour une coupe droite, une seule mesure suffira. Pensez à laisser 3-4 cm de marge sous la ligne d’épingles pour pouvoir replier et coudre l’ourlet.

Une fois la robe épinglée, retirez-la délicatement et placez-la bien à plat sur une surface plane. Vérifiez que les épingles sont bien droites et parallèles au sol. Vous pouvez alors tracer la ligne d’ourlet à la craie en vous aidant d’une règle pour plus de régularité. Votre robe est prête à être raccourcie !

Raccourcissement de la robe

Maintenant que vous avez tracé la nouvelle ligne d’ourlet, il est temps de passer aux choses sérieuses et de couper l’excédent de tissu. Mais avant de vous lancer, vérifiez une dernière fois que la ligne est bien droite et parallèle au sol. Vous pouvez aussi repasser légèrement le pli marqué pour vous guider.

Coupez le tissu environ 3 cm sous la ligne d’épingles à l’aide de vos ciseaux de couture. Prenez votre temps et suivez bien le tracé pour une coupe nette. Si votre tissu a tendance à s’effilocher, vous pouvez surfiler les bords à la surjeteuse ou au point zigzag de votre machine à coudre pour les solidifier.

Dépliez ensuite le tissu coupé et repassez-le soigneusement sur l’envers pour marquer le pli. Repliez une première fois le tissu au niveau de la ligne d’épingles sur environ 1 cm et repassez. Puis repliez une seconde fois pour créer un ourlet invisible d’environ 2 cm. Épinglez tout le tour en veillant à ce que l’ourlet soit régulier.

Enfilez votre machine à coudre avec le fil de la couleur de votre robe. Réglez-la sur un point droit de longueur moyenne (3-4) et une tension normale. Sur l’envers de la robe, cousez l’ourlet replié au ras du pli en retirant les épingles au fur et à mesure. Allez doucement pour ne pas vous décaler et obtenir une belle finition. Une fois arrivé au bout, faites quelques points arrière pour arrêter la couture.

Repassez une dernière fois l’ourlet sur l’envers puis sur l’endroit pour un rendu impeccable. Et voilà, votre robe est raccourcie et prête à être portée ! Essayez-la pour vérifier que la longueur vous convient et admirez votre travail.

Techniques d’ourlet selon le type de robe

Type de robeTechnique d’ourlet recommandée
Robe droiteL’ourlet simple est idéal pour les robes droites en tissu épais. Repliez deux fois 1 cm et cousez au point droit.
Robe évaséeL’ourlet roulotté convient aux robes évasées en tissu fluide. Repliez 1 cm et cousez au point roulotté de la surjeteuse.
Robe à volantsL’ourlet invisible préserve le tombé des volants. Repliez 1 cm et cousez avec un point invisible, dans les plis du volant.
Robe en dentelleL’ourlet festonné épouse les motifs de la dentelle. Repliez en suivant le bord dentelé et cousez avec un point bourdon.

Astuces pour ajuster une robe sans couture

Vous souhaitez raccourcir une robe pour une soirée sans avoir à sortir votre machine à coudre ? Voici quelques astuces express pour ajuster la longueur sans couture :

  • Nouez un élastique ou une ceinture fine autour de la taille pour remonter le bas de la robe et créer un effet blousant. Idéal pour les robes fluides et les silhouettes en A.
  • Utilisez des pinces pour faire un pli à l’intérieur de la robe et remonter l’ourlet. Fixez avec des épingles de nourrice et repassez le pli. Parfait pour les robes droites en tissu légèrement épais.
  • Repliez l’ourlet sur lui-même et fixez-le avec de la bande adhésive double-face textile. Choisissez une bande transparente et résistante. Cette technique convient aux robes en maille extensible.

L’avantage de ces techniques est leur rapidité et leur facilité de mise en œuvre. Vous pouvez ajuster la longueur de votre robe en quelques minutes chrono, juste avant de partir en soirée. L’inconvénient est que ces astuces sont temporaires et ne résisteront pas à un lavage en machine. Réservez-les aux occasions ponctuelles et préférez une vraie couture pour un raccourcissement durable.

Erreurs à éviter pour un ourlet réussi

Vous savez désormais comment raccourcir une robe dans les règles de l’art. Mais pour un résultat vraiment professionnel, voici les erreurs à éviter :

  • Ne coupez pas trop court d’un coup au risque de vous tromper. Coupez plutôt un peu moins que nécessaire, et ajustez progressivement jusqu’à obtenir la longueur idéale.
  • Évitez de tirer sur le tissu en cousant pour ne pas obtenir un ourlet plissé et irrégulier. Laissez glisser le tissu naturellement sous le pied de biche.
  • Attention à bien choisir une doublure assortie si votre robe est doublée. Raccourcissez la doublure séparément en suivant les mêmes étapes que pour la robe.
  • Ne négligez pas le repassage qui fait toute la différence pour un ourlet net. Repassez le tissu avant de le couper, après l’avoir plié et une fois la couture terminée.

En suivant ces conseils et en prenant votre temps, vous réaliserez des ourlets parfaits et donnerez une seconde vie à vos robes trop longues. Une belle façon de renouveler votre garde-robe à moindre coût et de façon éco-responsable. Alors à vos machines, et n’hésitez pas à expérimenter sur des tissus différents pour trouver la technique qui vous convient le mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *